Warning message

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.×

We Sow (traduit du français: Nous Semons)

Alors étudiants à l’École des beaux-arts de Lyon en Design Graphique, les réunions publiques de Nuit Debout nous ont intriguées ce mois de mars 2016. En pleine écriture de nos mémoires de DNAT, ce qu’il se passait dehors nous semblait bien plus important que nos sujets de dissertation, car on y parlait de choses concrètes, de nos futurs et de nos situations sociales. Les discussions, les échanges, les conversations nous ont donné envie de matérialiser cette parole en écrit. Et surtout de la diffuser par le graphisme; de trouver notre place en tant que designer dans ce contexte particulier de mouvement social. 

En avril 2016, nous voilà dans les premiers métros lyonnais, distribuant nos 250 premières pochettes sur les sièges des rames; une compilation de textes qui nous avaient touchés, que nous voulions faire lire au plus grand nombre.

Depuis lors, le projet s’est perpétué, s’ouvrant à d’autres sujets chers à nos yeux (écologie, identité, philosophie…).

« Nous semons » a la volonté de partager ses lectures personnelles, comme on pourrait conseiller un bon livre à un.e ami.e., en y ajoutant un graphisme aguichant et coloré, avec des façonnages et des choix typographiques en rapport avec le contenu de l’extrait diffusé.

www.we-sow.eu

 

Non recherche-action plateforme socialdesign
Cadre budgétaire
  • Le projet est né d’une initiative étudiante, donc sans budget. Les premiers numéros ont été imprimés sur la presse riso de l’École Nationale Supérieure des beaux-arts de Lyon, mais aussi auto-financé sur d’autres presses (Topo Copy à Gand par exemple)
Project duration
  • Première distribution en avril 2016, puis assez irrégulièrement (selon notre temps et nos finances); octobre 2016, avril 2017, novembre 2017 pour les numéros français.
  • Mars, avril, mai et juin 2017 pour les numéros anglais + 2 numéros « spéciaux » en février 2018 (Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand et workshop donné à l’ERG Bruxelles)
Location
  • Numéros français 1 à 4: rames du métro de Lyon, Numéro français 5: exposition No Pain No Gain, Festival International du Court-Métrage de Clermont-Ferrand, Numéro français 6: rames du métro de Bruxelles,
  • Numéros anglais 1 à 4: espaces publics de Gand (arrêts de bus et tramways, jardins et parcs, centre-ville piéton)
Partner(s)
  • Pôle édition de l’ÉNSBA de Lyon.
Participating companies
  • Topo Copy (atelier de risographie)
  • The Paper Factory Bruxelles.